LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

RDC-Uvira : L’exploitation du bassin du Lac Tanganyika et de la rivière Ruzizi, réduction aux risques catastrophiques

La ville d’Uvira a déjà connu plusieurs catastrophes souvent liées aux changements climatiques. La plus récente, date du mois d’avril cette année. L’exploitation du bassin du Lac Tanganyika et de la Rivière Ruzizi serait une solution. C’est la proposition de l’écologiste, Céphas Ndabaga Masumbuka.

Dans une conférence débat tenu lundi dernier à Uvira, M. Masumbuka appelle à l’exploitation régulière du Lac Tanganyika et de la Ruzizi. Dans son rapport d’une recherche effectuée depuis avril jusqu’en aout, cet écologiste congolais montre comment l’implantation des plantes favorable.

Cependant, il sensibilise la population et les autorités congolaises à s’imprégner de ses recherches pour lutter contre les catastrophes naturelles. Ses recherches s’appuient sur la tragédie qui a frappé cette ville le mois d’avril. Ce chercheur écologiste : « les décideurs sont appelés à réfléchir sur ce dossier qui est parmi les pistes de solutions. Palier à ce problème qui a couté la vie à plus de trente personnes à Uvira. »

En effet, ce bassin versant du lac Tanganyika a en lui-même une superficie de 25000 km2. Selon différents chercheurs, il est favorable à plusieurs cultures entre autres, le Riz, Maïs, Manioc, Haricot même les palmiers à huile.

Pour rappel, le mois d’avril dernier Uvira a enregistré les morts et blessés pendant les inondations.  Suite à cette situation, plus de mille personnes restent sans abri et dépourvu de leurs biens.

Par Joséphine Mungubi

Articles similaires

L’Éthiopie veut planter 200 millions d’arbres en un jour

BBC AFRIQUE

Kinshasa : 3 morts suite à l’écroulement d’un mur à Selembao

OKAPI CONGO

Nord-Kivu : des ex-combattants démobilisés produisent 200 000 plantules d’arbres

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :