LE JOURNAL.AFRICA
DIPLOMATIE SÉCURITÉ

RDC : une série des mesures contre le Rwanda et le M23

M23 dans la guerre entre le Rwanda et la RDC
Le gouvernement de République démocratique du Congo prend une série de mesures contre Kigali et le mouvement du 23 mars. À l’issue d’une réunion du Conseil supérieur de la défense élargie à tous les services de sécurité, aux présidents du parlement et aux représentants du pouvoir judiciaire, tenue ce vendredi, la RDC a officiellement confirmé le soutien du Rwanda à la rébellion du M23.

Suite aux intenses combats depuis une semaine dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 « appuyé » par la RDF, le gouvernement congolais a pris une série des mesures. C’est ainsi qu’il a été décidé l’exclusion définitive du M23 des pourparlers de Nairobi et le  considérer comme un mouvement terroriste. Sont là les grandes résolutions prises après analyse des éléments récoltés sur terrain par l’armée congolaise.

« Les effets militaires retrouvés sur place, les images détenues par nos forces armées ainsi que les témoignages recueillis auprès de nos populations, démontrent à suffisance que le M23 est soutenu par l’armée Rwandaise », a indiqué  Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement congolais.

A lire : Nord-kivu : du flou autour de l’attaque d’une position des FARDC à Buhumba

« Pendant que le gouvernement congolais attendait le rapport du mécanisme conjoint de vérification qui a été activé par le Rwanda, nous avons été surpris de voir qu’il est passé par des représailles comme il avait annoncé. Le soutien manifeste à cette force négative en est la preuve »,  poursuit-il.

Au chapitre des mesures conservatoires, le gouvernement congolais incessamment « la convocation de l’ambassadeur du Rwanda accrédité en République Démocratique du Congo pour lui notifier la désapprobation totale du gouvernement congolais ainsi que la suspension immédiate des vols de la compagnie d’aviation Rwandair sur son territoire.

À Rutshuru et à Nyiragongo, au moins 72 000 personnes ont été déplacées à cause de ces combats selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). La grande partie des ces personnes qui ont trouvé refuge dans des églises et écoles peinent  à trouver de la nourriture et de l’eau potable.

A lire aussi : RDC : à son tour, Rwandair annonce l’annulation de tous ses vols vers Kinshasa, Lubumbashi et Goma

Augustin Sadiki

Articles similaires

«Le Maroc n’a jamais lâché les Palestiniens et ne les lâchera pas»

RFI AFRIQUE

Au Mozambique, la situation de Palma reste incertaine après l’attaque des jihadistes

RFI AFRIQUE

Sanctions américaines contre des membres de la famille Gupta

BBC AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :