LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE SÉCURITÉ

RDC : Le gouvernement proroge pour la 12ème fois l’état de siège au Nord Kivu et dans l’Ituri.

Le Premier Ministre, Jean- Michel Sama Lukonde, a présidé ce vendredi 5 novembre 2021, la vingt-septième réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement de la République.
La décision de proroger l’état de siège intervient au moment ou situation sécuritaire ne cesse de se dégrader dans le Nord-Kivu et  l’Ituri. Dans les territoires de Beni et d’Irumu plus d’un millier de civils sont morts dans différentes attaques des combattants ADF dans la zone depuis l’instauration de l’état du siège, le 6 mai dernier.

Pour le gouvernement congolais, la situation sécuritaire s’est améliorée au Nord-Kivu et dans l’Ituri depuis qu’a été décrété l’état de siège. Cette mesure a été prorogée pour la 12ème fois après l’adoption par le gouvernement vendredi en conseil des ministres  du projet de loi portant prorogation de l’état de siège pour la 12e fois dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Rose Mutombo, ministre d’État, garde de Sceaux, ministre de la Justice, dans son intervention au cours de ce conseil, a expliqué que l’objectif de cette mission spécifique confiée aux FARDC, est de cristalliser les acquis des opérations antérieures. Avec comme finalité de permettre à ces dernières de restaurer la paix, la sécurité dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Lire : RDC : onzième prorogation de l’état de siège à l’absence des députés de l’Ituri et du Nord-Kivu

« Tenant compte des recommandations formulées par les élus du peuple à propos de la gestion de l’état de siège, Rose Mutombo a présenté, à l’attention du Conseil, le Projet de Loi autorisant la prorogation de l’état de siège dans l’Ituri et le Nord-Kivu pour une période de 15 jours. Cette mesure prendra effet le 19 novembre 2021. L’objectif étant « de permettre aux FARDC de poursuivre l’envergure des opérations en vue de restaurer la paix, la sécurité et l’autorité de l’Etat dans cette partie de la République Démocratique du Congo », peut-on lire dans le compte rendu du 27ème conseil des ministres tenue ce vendredi 05 novembre 2021. 

Le manque des résultats décrié par les députés des zones touchées

Les députés du Nord-Kivu et de l’Ituri dénoncent le fait que les attaques armées attribuées aux combattants des Forces démocratiques alliées (ADF) se soient accentués depuis l’instauration de l’état de siège. Depuis lors, elles auraient déjà fait plus d’un millier de morts. Pour ces 56 députés de ces zones touchées, l’état de siège n’a pas produit jusqu’à présent de résultats satisfaisants.

Lors de la récente plénière relative à la 11ème prorogation, les élus nationaux des provinces concernées par l’état de siège n’y ont pas pris part. Ils exigent la proposition d’un plan de sortie avant de participer à toute exercice parlementaire visant à proroger l’état de siège.

Le gouvernement de la RDC souhaite mettre en place un cadre de concertation avec les députés nationaux des provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu avant de solliciter prochainement une nouvelle prorogation de l’état de siège (pour la 13e fois). La ministre d’Etat de la justice, Rose Mutombo, qui a émis ce souhait, estime que ce cadre va permettre au gouvernement d’enrichir les informations avant de solliciter la prorogation par l’Assemblée nationale.

A lire aussi : Nord-Kivu : la population prône pour la lever de l’état de siège

Pendant ce temps, une nouvelle attaque des ADF a fait 8 morts vendredi 5 novembre au village Kabrike près de Luna en Ituri à la limite avec le Nord-Kivu. Le dénombrement de la société civile renseigne 11 personnes blessées et une dizaine d’autres portées disparues.

Augustin SADIKI

Articles similaires

L’ultimatum du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed aux dirigeants du Tigré

RFI AFRIQUE

Présidentielle au Niger: Zinder, passage obligé pour les candidats en campagne

RFI AFRIQUE

Côte d’Ivoire: les candidats RHDP pour les législatives investis en présence de Ouattara

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :