LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Coronavirus : l’hôtel du gouvernement à Mbandaka, site d’isolement des cas éventuels

Dans un arrêté publié mardi 24 mars, le gouverneur de la province de l’Equateur, Bobo Boloko Bolumbu, qui a mis en place un comité provincial de coordination de la riposte contre la pandémie, a déclaré que « par précaution, la population doit respecter les mesures édictées par le chef de l’Etat ».

Autres dispositions déjà opérationnelles, l’installation des équipes de screening avec lave-mains et thermomètres à laser devant les services publics, les agences et organismes internationaux, ainsi que des points de vente. « La sensibilisation de la population n’est pas en reste et doit s’intensifier à travers les médias locaux », a-t-il insisté.

Faute de moyens conséquents, le comité de riposte fait face à certains défis, dont le financement du plan de contingence, y compris l’accès aux tests rapides homologués, le respirateur, la formation et l’équipement des personnels soignants. C’est ainsi que le gouverneur et les membres du comité provincial de riposte ont sollicité l’appui du gouvernement central et des partenaires habituels.

A ce jour, l’Equateur n’a enregistré aucun cas suspect de Coronavirus.

Articles similaires

Coronavirus en RDC : 4 105 cas confirmés, 537 personnes guéries

OKAPI CONGO

Nord-Kivu : l’association d’anesthésistes dénonce la présence des personnes non qualifiées

OKAPI CONGO

Nord-Kivu : des agents de la riposte à Ebola impayés depuis le mois d’avril

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :