LE JOURNAL.AFRICA
CULTURE

Festival Amani : paix et cohabitation pacifique, thèmes abordés par les artistes

Un peu timide au lancement, la première journée a été très animée dans la soirée. La paix, la cohabitation pacifique, l’éducation sont des thèmes abordés sur scène par les artistes alors que dans les stands, les festivaliers ont été sensibilises sur plusieurs sujets.

Alternant chant et danse, l’ivoirienne Dobet Gnahore a bien anime le festival la première journée. Fière de son identité africaine, elle a fait la promotion de la gratuite de l’enseignement, surtout pour les filles.

Avant elle, c’est le jeune artiste engage de Goma, Honoman qui pense que la paix dans la région passe par un bon traitement de nos militaires.

Des messages bien appréciés par les festivaliers qui ne manquent pas de bouger aux différents rythmes qui permettent de s’évader un peu de la routine quotidienne.

C’est l’artiste congolais Mbilia bel qui a bouclé la journée.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :