LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

Haut-Katanga : le prix de la farine de maïs ne baisse pas malgré l’implication des autorités

Le prix de la farine de maïs n’a toujours pas baissé à Lubumbashi malgré tous les efforts fournis par les autorités nationales et provinciales. A ce jour, un sac de 25 kg qui coûtait 18.000Fc se vend à plus de 40.000 Fc.  La farine commandée par le gouvernement provincial, vendu à un prix réduit est loin de satisfaire les besoins locaux et très peu des gens y ont accès.

C’est depuis plusieurs mois maintenant que les Lushois assistent impuissants à la montée en flèche du prix de la farine de maïs sur le marché local. 

Selon les opérateurs économiques, des missions ont été effectuées en Zambie par les autorités nationales et provinciales pour trouver une solution à cette question car la farine de maïs est l’aliment de base dans la province.

Le gouvernement provincial s’est résolu d’importer la farine de maïs de l’Afrique australe car la production locale est très faible par rapport à la demande.

La farine importée se vend à 25 000 Fc pour un sac de 25 kg. Cela justifie la ruée des Lushois vers les différents points de vente de cette denrée de première nécessité ouverts dans toutes les communes.

Malheureusement, la cargaison commandée est loin de résoudre les besoins locaux.

Les opérateurs économiques justifient cette flambée de prix par une faible production du maïs en Zambie d’où on importe ce produit. 

 

Pendant ce temps, certains champs de la province sont attaqués par des chenilles légionnaires qui détruisent le maïs en pleine croissance. Les cultivateurs craignent de faire de mauvaises récoltes. Ils attendent des autorités des produits pour lutter contre ces chenilles. 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :