LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Ebola en RDC : l’insécurité perturbe le suivi des cas suspects et de leurs proches (OMS)

Même si le nombre de nouveaux cas confirmés est resté relativement faible, l’interruption des activités d’intervention due aux attaques, à la violence et aux troubles « menace d’inverser les progrès récents ». C’est ce qu’indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans un communiqué daté du vendredi 6 décembre. Ces dernières semaines, l’OMS a continué d’observer une diminution encourageante du nombre de cas de maladie à virus Ebola confirmés. Mais en même temps, l’agence onusienne rappelle que « la violence, les troubles civils généralisés et les attaques ciblées ont gravement perturbé la réponse d’Ebola et restreint l’accès aux communautés touchées dans plusieurs endroits ». Par conséquent, les organismes humanitaires font état d’une « diminution du rendement » de plusieurs activités clés de l’intervention. Il s’agit notamment du volume d’alertes signalées et ayant fait l’objet d’une enquête ainsi que le...   

Continuer la lecture de cet article sur OKAPI CONGO

Articles similaires

Covid-19 : MSF constate la baisse de fréquentation dans les structures sanitaires

OKAPI CONGO

Ebola : 8 jours sans nouveaux cas à Butembo

OKAPI CONGO

Covid-19 vs Élections : les irréconciliables ?

YAGA BURUNDI