POLITIQUE

La publication du gouvernement  » est une question d’heures  » (Félix Tshisekedi)

« Si tout va bien, je pense que le gouvernement sera prêt cette semaine. Je crois que c’est une question d’heures. Si tout va bien, demain, je recevrai le premier ministre avec la première mouture de la composition du gouvernement.  Si celle-ci est avalisée, on pourra, à la fin de la journée, annoncer la composition du gouvernement », a annoncé ce mercredi 21 août le Président Félix-Antoine Tshisekedi à Luanda. Il répondait à la question d’un journaliste au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue à Luanda.

Selon lui, le temps pris pour former le gouvernement, a permis aux partenaires de la coalition de se connaître.

« Le temps qui s’est écoulé, à peu près 7 mois, avant la formation du gouvernement n’est pas un temps perdu. C’est un temps qui a été mis à profit pour se connaitre. Parce que comme vous le savez, jusqu’avant les élections, le camp sortant, aujourd’hui avec lequel nous allons en coalition, était un camp avec qui nous nous regardions en antagonistes. Il fallait mettre de côté cet antagonisme et accepter de mettre nos énergies, nos intelligences, nos forces ensembles », a expliqué Félix Tshisekedi.

Il ajoute que ce temps leur a permis de de discuter d’un programme de gouvernement, de la composition du gouvernement, des hommes et des femmes qui vont faire partie de ce gouvernement.

Félix Tshisekedi participe à Luanda, au sommet quadripartite qui a réuni les présidents de l’Angola, du Rwanda, de l’Ouganda et de la République du Congo.

L’objet de ce sommet est de concrétiser l’entente entre le Rwanda et l’Ouganda, par la signature du Mémorandum d’entente de Luanda.

Devant leurs homologues de la RDC, de l’Angola et du Congo Brazzaville, les Présidents Paul Kagame et Yuweri Museveni ont signé un mémorandum d’entente en vue de normaliser leurs relations qui se sont détériorées depuis quelques années.

Ce mémorandum aborde tous les aspects notamment la libre circulation des biens et des personnes, rapporte la presse de la présidence de la RDC.

L’entente signée est le résultat de la facilitation des présidents Lourenco et Félix Antoine Tshisekedi tel que décidé lors du sommet quadripartite du 12 juillet dernier à Luanda.

Le Président de la république du Congo Brazzaville Denis Sassou Nguesso était présent à ce sommet comme invité d’honneur en sa qualité de président en exercice de la CIRGL.

Selon la presse présidentielle, ce dernier s’est félicité de cette initiative partie de Kinshasa à l’occasion des funérailles d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

La rencontre de N’sele entre les Présidents Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Paul Kagame et Joao Lourenco  avait  été élargie  le 12 juillet dernier à Luanda au président Museveni.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.