LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE

RDC : le ministre des Affaires Humanitaires relâché, après avoir été interpellé pour détournement de fonds

Le ministre des Affaires Humanitaires, Bernard Biando, a été relaxé, vendredi 16 août, après avoir été interpellé la veille par des services de renseignements. Il est soupçonné de détournement de fonds destinés aux déplacés de Minembwe au Sud-Kivu.

« Le ministre Bernard Biando n’a pas été arrêté. Il a été interpellé par les services spéciaux pour donner la version des faits et expliquer comment une partie de l’argent envoyée pour les sinistrés des conflits du territoire de Fizi a disparu », explique le ministre intérimaire de la Communication et Médias, Justin Bitakwira.

Il affirme que son collègue des Affaires Humanitaires n’a rien à se reprocher dans cette affaire et que les auteurs présumés de ce détournement sont en détention aux services de renseignements en attendant l’aboutissement de l’enquête

« L’argent n’a pas disparu entre ses mains. Il a disparu entre les mains de son comptable en complicité avec le conseiller financier du ministre Biando. Les deux sont aux arrêt », ajoute le ministre Bitakwira.

Il indique que les enquêtes se poursuivent et que les coupables subiront la rigueur de la loi.

Suivez les explications du ministre Justin Bitakwira dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2019-08/web-00._160819-p-f-kin_ministre_justin_bitakwira-00.mp3

Articles similaires

Procès du putsch manqué au Burkina Faso: Diendéré demande la clémence

RFI AFRIQUE

Assemblée nationale : le Conseil d’état ordonne la suspension de l’élection du 1er vice-président

OKAPI CONGO

Sénégal: 4 présumés jihadistes ont été inculpés

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :