LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Dr Muyembe :  » Si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus de l’épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu et en Ituri « 

Le Dr Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur de la riposte contre l’épidémie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri a affirmé que si toutes les recommandations sont prises en compte et appliquées, Ebola sera éradiqué dans trois ou quatre mois dans ces deux provinces.​

« Je pense que si tout va bien, dans trois ou quatre mois, on ne parlera plus de l’épidémie dans le Nord-Kivu et en Ituri. L’épidémie d’Ebola ne peut être terminée que s’il y a l’approche communautaire. Personnellement, j’ai déjà assisté à plus de 12 épidémies d’Ebola en RDC et ailleurs. A l’époque, nous n’avions pas des vaccins. Mais on en mettait fin en 3 ou 4 mois. Il faut croire, il faut être ambitieux. Et nous, nous croyons et nous sommes ambitieux pour terminer cette épidémie en 3 ou 4 mois », a assuré le Dr Muyembe.​

Pour atteindre cet objectif, il sollicite la participation de la population.​

« Cette maladie on ne peut pas l’éradiquer si la population ne participe pas. Il faut l’implication de tout le monde. Les données qu’on nous a présentées hier montrent que l’épidémie est en baisse. C’est vraiment l’espoir. Mais il faut que cet espoir se transforme en réalité. Pour cela, il faut que toute la population de Beni soit vigilante et observe les règles dictées par les équipes de riposte », a recommandé le Dr Muyembe.​

Renforcer la sensibilisation​

Le coordonnateur de la riposte contre l’épidémie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri note aussi, avec surprise, l’absence des outils de sensibilisation le long de principales artères de la ville de Beni. ​

« Lorsqu’on prend la route, on a l’impression qu’ici (à Beni), il n’y a pas d’épidémie. Il n’y a pas d’affiches sur Ebola, aucune annonce qui dit que nous sommes en période d’Ebola. En ville, j’ai aussi constaté qu’il n’y a pas de dispositif de lavage des mains. On dirait que les communautés sont fatiguées. Je pense que c’est une grosse erreur. Nous devons nous ressaisir et nous sentir en période d’épidémie et mettre en place des affiches qui éveillent la conscience de la population », a conseillé le virologue congolais.​

Il a demandé au maire de la ville de Beni, de faire en sorte que devant chaque magasin en ville, qu’on trouve des dispositifs de lavage des mains.​

Le docteur Jean-Jacques Muyembe qui est en mission à Beni s’entretient avec Martial Papy Mukeba. ​

/sites/default/files/2019-08/07._090819-p-f-beniinvitedocteur_jean_jacques_muyembe.mp3

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :