LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

RDC : le sénateur Modeste Bahati définitivement radié du FCC

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, président de l’Alliance des forces démocratiques et alliés (AFDC-A) a été définitivement radié du Front commun pour le Congo (FCC). La décision a été prise lundi 15 juillet à Kinshasa, à l’issue d’une réunion de la conférence de présidents des partis et regroupements politiques du FCC, plateforme de Joseph Kabila.

« Nous avons analysé le cas du sénateur Bahati qui a été suspendu à durée indéterminée. Finalement, il a dit qu’il prenait son autonomie vis-à-vis du FCC. Après avoir analysé tout ce qu’il a posé comme actes, la conférence de présidents a décidé de le radier de façon formelle du FCC et de notre majorité », a rapporté Steve Mbikayi, nouveau vice-président de l’AFDC-A, qui a pris part à la réunion.

Tous ceux qui ont des mandants électifs sous le label Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) /FCC sont sommés de clarifier leurs positions endéans sept jours.

« Les gouverneurs, vice-gouverneurs, membres des bureaux des assemblées provinciales ont sept jours pour faire allégeance au nouveau leadership que nous incarnons au sein de l’AFDC-A, faute de quoi, nous allons céder leurs places à d’autres personnes », a dit Steve Mbikayi.

Pour sa part, le Pr Rémy Musungayi, rapporteur de l’AFDC-A, fidèle à Modeste Bahati a indiqué à Radio Okapi que ce regroupement va réagir mardi 16 juillet, après concertation.

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a été suspendu mardi 9 juillet dernier à durée indéterminée, du FCC

Le lendemain, il avait pris acte de cette mesure, et déclarait avoir pris son autonomie vis-à-vis du FCC, tout en restant dans la majorité, aux côtés de la plateforme de Joseph Kabila et Cap pour le changement (CACH) du président Félix Tshisekedi. 

Articles similaires