Non classé

RDC : Jean-Lucien Bussa dénonce la « manipulation de résultats des législatives nationales » par la Cour constitutionnelle

Jean-Lucien Bussa, président du regroupement politique la Coalition des démocrates (CODE) dénonce ce qu’il qualifie de « manipulation des résultats par certains juges dans les arrêts prononcés par la Cour constitutionnelle ».

Il a formulé ces allégations au cours d’une conférence de presse tenue jeudi 23 mai à Kinshasa.

Il estime que l’arrêt rendu dans le cas de la circonscription électorale de Gungu, dans la province du Kwilu, ne correspond ni à la vérité des urnes ni aux résultats publiés par la CENI d’autant plus que le candidat de la CODE n’a jamais été convié dans une audience par la Haute Cour.  

« J’apprends qu’il y des manouvres frauduleuses de certains acteurs politiques, anciens candidats députés nationaux qui ont lamentablement échoué dans leurs circonscriptions électorales, qui se servent de certains juges au niveau de la Cour constitutionnelle pour se faire proclamer députés nationaux. Et de ce fait, ils jettent un discrédit sur la Cour constitutionnelle qui est censée être juste. Mon regroupement politique est victime de cette injustice et de ces manœuvres frauduleuses », dénonce Jean-Lucien Bussa.

Il demande que cette situation soit corrigée.

« C’est vrai que les arrêts de la Cour constitutionnelle ne sont pas susceptibles de recours. Mais la Cour laisse une fenêtre d’opportunités. Il s’agit de la requête pour correction d’erreur matérielle que notre avocat va introduire. Je suis un politique. Cette erreur doit être corrigée. Et je ne l’accepterai en aucune manière. Je prendrai mes responsabilités au moment opportun », promet M. Bussa.

/sites/default/files/2019-05/240519-p-f-_kin_invite_du_jour_jean_lucien_bussa.mp3

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite