Non classé

Le Potentiel : « Gouvernement : chaudes empoignades autour du partage »

Revue de presse du vendredi 24 mai 2019

Tractation pour la formation du gouvernement Ilunga et les obsèques d’Etienne Tshisekedi occupent la Une des journaux parus vendredi 24 mai à Kinshasa.

« Si la nomination de Sylvestre Ilunga Ilunkamba au poste de premier ministre a mis fin à quatre mois de suspense, le chemin à parcourir pour arriver à la formation du gouvernement est encore long. Pour l’instant, le débat se focalise autour du partage des responsabilités entre le FCC de Joseph Kabila et  CACH de Félix Tshisekedi. Non seulement le FCC ne cache pas sa boulimie, celui-ci va plus loin en réclamant le contrôle de certains ministères régaliens tels que l’Intérieur, les Finances, et la Défense. Ce qui irrite CACH et suscite entre les deux alliés de chaudes empoignades », écrit Le Potentiel.

Les premières bribes d’infos recueillies auprès des délégués prenant part aux discussions de Kisantu, dans le Kongo central, poursuit le quotidien, indiquent que le FCC réclamerait 80% de postes dans le gouvernement central contre 20% pour le président de la République et ses alliés de CACH. La proportion de 80 contre 20 ayant servi de base des discussions entre le FCC et CACH, les dernières nouvelles indiquent que les délégués de deux camps sont parvenus à redéfinir cette grille de répartition. 

Obsèques d’Etienne Tshisekedi

Un autre sujet qui intéresse les journaux de Kinshasa porte sur les obsèques d’Etienne Tshisekedi. Le Phare annonce la mise en place d’un comité d’organisation, qui sera coordonné par Lucien  Lundula Lolatui. Ce dernier sera secondé par l’un des fils du défunt, en la personne de Roger Tshisekedi, comme 1er vice président, et Micke Kabasele, comme 2ème vice président.

« Etienne Tshisekedi : enfin, le programme des obsèques est là ! », s’exclame comme à son habitude La Prospérité. « Passé de vie à trépas depuis le 1er février 2017, l’ancien Premier ministre congolais, l’un des fondateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et icône nationale pour sa lutte non-violente et l’instauration d’un État de droit, sera décoré et élevé au statut de « Héros national », au terme de ses obsèques qui vont être organisées du vendredi 31 mai au samedi 1er juin à Kinshasa », détaille le quotidien, citant le comité organisationnel de ces obsèques officielles. 

Toutefois, l’imbroglio à l’UDPS reste une menace aux obsèques d’Etienne Tshisekedi, fait remarquer Forum des As. « A six jours du rapatriement du corps du Sphinx de Limete, seul Fatshi, Autorité morale du parti, peut jouer au sapeur-pompier », estime le journal.

De son côté, L’Avenir révèle que Charles Michel et Emmanuel Marcon sont invités aux funérailles d’Etienne Tshisekedi. Pour la circonstance, indique ce quotidien, les autorités de la RDC ont indiqué jeudi leur intention d’inviter le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre belge Charles Michel.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite