LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Les autorités congolaises dévoilent les nouvelles dispositions pour lutter contre la 2è vague de la Covid-19

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a présidé ce mardi 15 décembre dans la soirée au Palais de la Nation, la réunion vespérale avec l’équipe du comité multiséctoriel de la lutte contre la pandémie de Coronavirus.

Au cours de cette réunion plusieurs autres mesures ont été prises pour faire face à la deuxième vague de cette pandémie.

Parmi ces mesures, il y a entre autres l’instauration d’un couvre-feu à partir de ce vendredi 18 décembre de 21H00 à 5H00 du matin, sur toute l’étendue du territoire national en vue de lutter contre la deuxième vague du Coronavirus.

En outre, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a également décidé l’interdiction des manifestations publiques, des productions artistiques, des kermesses, des cérémonies festives et des réunions de plus de dix personnes, le transport des dépouilles mortelles directement au lieu d’inhumation, la poursuite des compétitions sportives à huis clos, la poursuite de test obligatoire pour les voyageurs internes et ceux en provenance de l’étranger ainsi que ceux en partance pour l’étranger, la circulation, pendant le couvre-feu des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire.

S’agissant de l’enseignement supérieur, la reprise des cours est renvoyée à une date ultérieure alors qu’au niveau de l’enseignement primaire et secondaire et professionnel, les élèves devraient aller en vacances anticipées dès ce vendredi 18 decembre.

En revanche, les traditionnels gestes barrières seront strictement appliqués. Il s’agit entre autres du port obligatoire des masques, la distanciation physique, le lavage des mains et la prise de température.

En ce jour, la République Démocratique du Congo est à 14.942 dont 14.941 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 364 décès (363 cas confirmés et 1 cas probable) et 12.859 personnes guéries.

Carmel NDEO

Articles similaires

Coronavirus : les ministres de Droits humains et de la Justice pour la libération de certains prisonniers

OKAPI CONGO

Covid-19 : à Bujumbura, chacun à son rythme

YAGA BURUNDI

Covid-19: le Maroc poursuit sa campagne de vaccination

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :