LE JOURNAL.AFRICA
Droits de l'Homme MEDIA ONU

La journée internationale de l’accès universel à l’information: une occasion de sensibiliser la population sur leur droit d’accès à l’information

L’UNESCO au Burundi se réjouit des avantages avérés des politiques et cadres du droit d’accès à l’information à l’égard du gouvernement,  dans la création d’un environnement propice à des sociétés civiles et un paysage médiatique libre, indépendant et pluraliste pour les Burundais.

Ce jeudi 1er décembre 2022, l’UNESCO au Burundi, en collaboration avec le Ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, a célébré la journée internationale de l’accès universel à l’information, sous le thème  «intelligence artificielle, E-Gouvernance et l’accès à l’information.»

L’accès à l’information est le droit inaliénable à toutes les personnes physiques et morales bien que partout dans le monde, tout citoyen souhaite de plus en plus une plus grande participation civique dans les affaires publiques et la recherche de la transparence, rappelle Serges Banyimbe, représentant de l’UNESCO au Burundi, au cours de la journée. Pour lui, cette journée est une occasion pour tous les acteurs de la promotion du droit d’accès à l’information de renforcer les actions de plaidoyer, de renforcement des capacités et de réfléchir sur les priorités des accompagnements apportés aux Etats dans leurs efforts visant à rendre l’information de plus en plus accessible pour les populations à travers le monde.

L’UNESCO dans ses missions essentielles, favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des peuples à travers tous les moyens de communication de masse, et à cette fin, de promouvoir tous les accords internationaux susceptibles d’aider à la libre circulation des idées par le mot et par l’image, a signalé M. Banyimbe. En raison de cela, elle a été désignée comme organisation responsable du suivi de cet indicateur, et porte donc le lead des célébrations de la journée internationale en collaboration avec toutes les parties prenantes.

A lire : Burundi: sans changer la culture, la lutte contre les VBGs est vouée à l’échec

Le gouvernement détient le droit d’accéder à l’information

Léocadie Ndacayisaba, ministre de la communication, des technologies de l’information et des médias, précise que l’objectif de cette journée est de sensibiliser les citoyens à leur droit d’accéder à l’information détenue par les institutions gouvernementales et tout autre détenteur de l’information. Elle vise aussi à promouvoir la liberté d’expression. Elle ajoute que cette journée vient au moment où le gouvernement, à travers ce ministère, a déjà élaboré la première mouture du projet de loi portant accès à l’information et aux documents administratifs.

Mme Ndacayisaba explique que cette loi est un moyen de favoriser la transparence, l’intégrité ainsi que l’ouverture des données; les organismes tant étatiques que privés devraient par conséquent faire preuve de cette consécration du droit à l’information qui devient en principe un bien public. Une fois cette loi mise en place, elle permettra de renforcer la bonne gouvernance, à améliorer la bonne gestion de l’information, la transparence, et à encourager la participation citoyenne aux affaires publiques.

Disons que le thème qui a été choisi cette année met en lumière l’évolution technologique qui nous amène aujourd’hui à produire, stocker, partager l’information grâce aux nouvelles technologies, a dit Mme la ministre.

La journée internationale de l’accès universel à l’information a été reconnue en octobre 2019, à la 74e Assemblée Générale des Nations Unies. Elle est donc célébrée depuis 2020, tous les 28 septembre à l’échelle planétaire. Cette décision consacrant une journée internationale à l’accès universel s’inscrit en droite ligne avec la place donnée à l’accès à l’information dans les objectifs du développement durable que la planète veut atteindre d’ici 2030.

A lire aussi :  Journée internationale de l’accès universel à l’information

Blandon Uwamahoro

 

Articles similaires

La prospérité : « Coronavirus : Félix Tshisekedi annonce de nouvelles mesures aujourd’hui ! »

OKAPI CONGO

[Appel à candidatures] «Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon» 2021

RFI AFRIQUE

Algérie: Amnesty revient sur la répression du Hirak, deux ans après

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :