LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

kyeshero : quatre personnes mortes dans deux incendies successifs à Goma

Incendie à Kyeshero

Un incendie a mis en cendre toute une famille de trois personnes ce weekend à Goma, au quartier kyeshero. L’incendie serait en effet d’origine électrique liée à la mauvaise installation des câbles dans leur maison; renseigne l’administration locale. Qui, par ailleurs signale aussi la mort d’un jeune garçon par un autre incendie au quartier Himbi.   

Le chef du quartier Kyeshero, Abdoul Bikulo, confirme la mort de trois personnes dans un incendie. Et précise que sont d’une même famille.

Ainsi, il ajoute que l’origine du feu serait liée à un épouvantable aménagement des câbles électriques aussi de mauvaise qualité.

Au total, au moins six maisons ont été incendiées par le feu dans le quartier de kyeshero.

Par ailleurs, à l’aube de ce lundi, les sources administratives signalent la mort d’un jeune homme incendié dans sa maison. Et dont les origines du feu restent encore inconnues.

L’état de lieu

La ville de Goma enregistre de plus en plus des cas  répétitifs d’incendies depuis le début de cette année.

Les données fournies par les services de la protection civile renseigne qu’une centaine des maisons sont parties en fumée en ce premier semestre de 2021. Et causant ainsi la mort d’une quinzaine des personnes et d’énormes dégâts matériels.

A lire : Covid-19 : Goma face à la dangerosité de la troisième vague

Les causes

Les enquêtes préliminaires des incendies font état d’une mauvaise installation du courant électrique.

Le service de la protection civile de Goma ne rassure pas en cas d’incendie. Ce dernier se retrouve toujours hors du périmètre pendant un incendie. Son absence  dans le moment clef  ronge la population.

Jules Ngeleza, représentant de la jeunesse de Goma secoue le service de la protection civile et les appelle au professionnalisme.

«Si les services de la protection civile intervenaient à temps, il serait possible de limiter les dégâts des incendies.», a t il ajouté.

La mauvaise urbanisation de la ville de Goma, ne permet pas, de fois aux sapeurs-pompiers d’intervenir.

Une servitude de moins de trois mètres peut servir jusqu’à  dix parcelles dans certains quartiers.

A lire aussi : Goma : 4 morts dans deux incendies à Himbi et Kyeshero

Augustin Sadiki Mulume

Articles similaires

Mali: «Les habitants vivent très mal, tout manque» dans les localités soumises aux jihadistes

RFI AFRIQUE

UVIRA : Non armement des banyamulenge, une cohabitation pacifique

LE JOURNAL.AFRICA

Éthiopie: Les réfugiés au Soudan témoignent de la poursuite des combats au Tigré

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :