LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Kenya : Un père de 74 ans se disputent avec son fils de 17 ans pour une femme

Un garçon du comté de Tana River a fait disparaitre l’argent de son père destiné à épouser une quatrième femme. Ce garçon dit que cette femme était sa fiancée.

Le garçon est rentré chez lui le dimanche 11 octobre, après avoir eu le conseil de ses amis de voler le bétail qui servirait à payer la dot. Il a pris cette initiative pour empêcher son père d’épouser sa fiancée. Selon frère Hussein Barisa, qui a dirigé le processus de médiation, le jeune homme leur a dit que la mariée était déjà enceinte de trois mois.

« La jeune fille devait épouser le vieil homme pour éviter d’embarrasser sa famille après que les parents ont découvert qu’elle était enceinte hors mariage et n’ont pas voulu nommer la personne responsable », a déclaré M. Barisa.

« Après que le garçon a révélé sa relation avec la mariée, nous avons parlé à son père et lui avons dit que la femme était effectivement enceinte de son enfant et qu’elle était très choquée », a-t-il déclaré.

La jeune femme a également signalé qu’elle avait décidé de tomber enceinte de son fiancé pour persuader son père d’accepter le mariage. Quant au garçon, affirme que son père avait l’habitude de rejeter toutes ses fiancées.

Dans une interview, ce papa de 74 ans a déclaré que son fils ne l’avait pas informé de leurs relations.

Après la rencontre, le vieil homme a donné à son fils une dot de 17 vaches et a promis de l’aider à se marier avec son fiancé. Le couple participera à une cérémonie de fiançailles culturelles en novembre prochain, cérémonie sera organisée par les parents des deux parties, avant le mariage de l’année prochaine.

Par Sam Odhiambo

Articles similaires

Recouvrir le Burundi d’arbres : Ça nous concerne vraiment tous

AKEZA NETWORK

Ubushingantahe canke ubupfasoni ntibuzanwa no gushinga umuryango

YAGA BURUNDI

RDC-Uvira : Initiative Plus Olive Lembe Kabila assiste les sinistrés d’Uvira

LE JOURNAL.AFRICA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :