LE JOURNAL.AFRICA
DIPLOMATIE

Gatumba : des lamentations à la frontière burundo-congolaise sur les prix du test de Covid-19

La réouverture de la frontière burundo-congolaise du poste de Gatumba a été effective depuis ce mardi 1er juin 2021. Cependant, le prix du test de Covid-19 exigé par le Burundi aux étrangers laisse entendre les chuchotements des commerçants. Ces derniers sollicitent une réduction.     

Rencontrés au-delà de la frontière, ces marchands congolais d’Uvira-Bujumbura déplorent le prix du test de Covid-19 recommandé par le Burundi. Ces derniers comparent le prix de chez eux (5$) à celui du Burundi pays voisin (30$)  à la même frontière de Gatumba.

En croire Agnès Kungu, commerçante des légumes qui selon elle la somme exigée est gigantesque.

Pour elle, le 30$ par jour, c’est clair que le Burundi lui interdit de faire mon commerce sur son territoire. « Pardonne-nous pour que le travail puisse continue», dit-elle.

Une autre commerçante de poireaux, tomates et pili-pili sur ce tronçon Uvira-Bujumbura depuis plus de 15 ans, implore l’intervention de son gouvernement pour le cas échéant.

«Nous félicitons le gouvernement pour la bonne nouvelle de la réouverture de la frontière de Gatumba. Mais la fixation du coût pour le test de covid-19 doit être revue, parce qu’on ne va rien gagner », dit Sadi Katoro, opérateur économique et membre de l’association des petits commerçants œuvrant à la frontière  de Gatumba.

Il ajoute que le  test de covid-19 est le même que celui de la RDC. Il fait allusion à celui du Rwanda le test est au 5 $ pour 14 jours. Et le dépistage se fait une seule fois dans l’un des deux pays (RDC et Rwanda). Alors  on ne voit pas la raison d’augmenter le coût au Burundi.

Matabishi Ndingari, le président des transporteurs Uvira-Bujumbura demande le rabaissement sur le prix du test de covid-19, à 5$/14 jours.

Que pense le Burundi ?

En visite à la frontière, le ministre burundais en charge de la santé se dit satisfait de la situation.

Pour le cas du prix, Thaddée Ndikumana a signalé que le comité national chargé de la riposte de Covid-19 va analyser cela.

Jusqu’à 11h de ce lundi, 85 personnes étaient déjà testées et qu’aucun cas positif était jusque-là signalé. Renseigne les services sanitaires à la frontière.

Par Blandon UWAMAHORO

 

 

Articles similaires

La Cédéao en mission au Mali pour faire un point de situation

RFI AFRIQUE

Côte d’Ivoire: Macron et Ouattara rendent hommage aux victimes de Bouaké

RFI AFRIQUE

France-RDC : le Président Tshisekedi échange ce mardi avec Emmanuel Macron à Paris

OKAPI CONGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :