LE JOURNAL.AFRICA
SPORTS

PSG : Tuchel est trop fort ? Cet ancien calme tout le monde

Questionné sur les très bons débuts de Thomas Tuchel au sein du Paris Saint-Germain, Alain Roche préfère attendre le moment fatidique avant de juger.

Jusqu’à maintenant, Thomas Tuchel a réalisé un sans-faute dans le club de la capitale. Invaincu en Ligue 1 et leader avec 13 points d’avance sur son dauphin lillois, le Paris de l’entraîneur allemand a coché toutes les cases, même en Europe. Malgré une défaite inaugurale en Ligue des Champions à Liverpool (2-3), la seule de la saison pour le moment, la formation francilienne a renversé la tendance pour terminer en tête de son groupe afin de s’octroyer un huitième de finale plus abordable qu’auparavant. Autant dire que Tuchel a déjà mis tout le monde d’accord au PSG. Mais à l’instar d’Unai Emery, son prédécesseur sur le banc parisien, l’ancien entraîneur de Dortmund sera surtout jugé sur la deuxième partie de saison et la suite du parcours de Paris en C1. Un jugement inévitable selon Alain Roche.

« Le PSG et Tuchel seront attendus comme d’habitude en février vu les investissements réalisés depuis quelques années. On attend que cette équipe passe les huitièmes ou les quarts de finale de Ligue des Champions et surtout qu’elle passe dans le dernier carré ce qu’elle n’a pas fait ces six dernières années. Je vous dirais que Tuchel est parfait s’il arrive à obtenir ses objectifs-là. Maintenant, ce qu’il faut reconnaître, c’est qu’il a amené une touche différente. Il a aussi beaucoup de choses pour lui, comme le fait d’apprendre le français aussi vite c’est une preuve d’adaptation et plutôt d’intelligence. Il a su responsabiliser ses cadres, il a su mettre Neymar dans les bonnes conditions. On voit les gestes d’affections entre les deux, ça veut aussi dire des choses, ça veut dire que l’on peut demander beaucoup à son joueur leader. Je trouve qu’il a tenté beaucoup de choses au niveau tactique, ce que n’avaient jamais fait les entraîneurs précédents. Emery et Laurent Blanc restaient dans ce 4-3-3 qui plaisait à tout le monde. Lui, il est dans la recherche, il essaye de s’adapter à l’adversaire, ce que font les plus grands entraîneurs. Il a des côtés extrêmement positifs, maintenant on l’attend en février », a balancé, sur Canal +, l’ancien Parisien, qui apprécie donc le travail réalisé par Tuchel au PSG, sans en faire trop pour l’instant, sous peine d’être à nouveau déçu en mars prochain.

Articles similaires

OL : Lyon-Barça, c’est « être invité en boite de nuit et prendre Miss Univers »

FOOT 01

Serie A: L’Atalanta ne se relâche pas

FOOTBALL FR

Mercato Real Madrid: Militao présenté mercredi

FOOTBALL FR
%d blogueurs aiment cette page :