LE JOURNAL.AFRICA
CULTURE

Festival Afrique-Montpellier: la Jeunesse africaine bouscule les préjugés sur l’Afrique

Par la musique, le sport, la culture, la jeunesse africaine révèlent une nouvelle Afrique  aux français de Montpellier. Les jeunes africains participent au festival Afrique-Montpellier. Quelques jours avant  le sommet international Afrique-France, le festival se tient sur l’Esplanade. L’événement est gratuit et destiné à tous les publics. Il commence ce mardi pour se clôturer dimanche 10 octobre.

« Bousculer les préjugés sur l’Afrique. Aborder le continent par sa jeunesse, ses cultures émergentes, le sport, la musique » : c’est ainsi que Vincent Cavaroc, directeur de la Halle Tropisme présente le festival.

Les joueurs de skateboard et  BMX, originaires du Cameroun, du Ghana ou d’Afrique du Sud participent au festival. Bien qu’il soit né à Montpellier, le festival des sports extrêmes croit beaucoup au potentiel des jeunes Africains, dit Hervé André-Benoit, directeur de l’Hurricane Action Sports Agency.

La culture exhibe la beauté africaine

Au festival retentit un disquaire de musiques africaines. Il y a aussi une boutique éphémère de créateurs africains. Également, les africains feront des défilés de mode sur l’Esplanade. Tous les soirs de 18h à 22h, les Montpelliers assistent à des performances  de DJ par Pinata Radio au son de l’afro-beat, afro-disco, afro-house.

À l’arrière du Pavillon, se trouve un Fablab mobile qui montre le dynamisme de l’Afrique dans le développement d’objets. A côté du Fablab, Il y a une médiathèque nomade, qui reflète la créativité africaine. A l’Esplanade, se trouve également un pavillon entièrement dédié aux enfants pour s’initier par le jeu, à la faune et à la flore africaine. Et tous les jours, de 18 h à 19 h, c’est une « heure du conte », pour les enfants ayant plus de 5 ans.

A lire : La richesse folklorique reste un atout immense du Burundi

L’Afrique, a l’œil de ses artisans

Des artistes, des artisans, exposent leurs œuvres  à la Maison des tiers-mondes et de la solidarité internationale. Il y a aussi des « palabres » qui sont organisées sur des sujets divers.

Sur le programme des palabres, le jeudi 7 octobre, l’amitié franco-malgache Fihavanana présente « Madagascar première victime du changement climatique ? ». Et,  le Cari (Centre d’actions et de réalisations internationales) parle des “témoignages de Sahéliens engagés pour leur environnement ».

Signalons que c’est le 8 octobre qu’aura lieu le nouveau sommet Afrique-France à Montpellier. Un sommet d’un genre nouveau, un sommet sans chefs d’État. Emmanuel Macron rencontrera des acteurs issus de l’entrepreneuriat, des diasporas, et des domaines culturels, artistiques et sportifs.

A lire aussi : Sommet Afrique-France ce vendredi à Montpellier : Macron face aux jeunes plutôt qu’aux chefs d’Etat

Eric Niyoyitungira

Articles similaires

Cinéma: «Pas d’or pour Kalsaka», la ruée vers l’or au Burkina Faso

RFI AFRIQUE

Sénégal: le chanteur Youssou N’Dour sort un nouveau single en cette fête de la Tabaski

RFI AFRIQUE

«Ex Africa», «réécrire l’histoire» entre l’art actuel et les arts anciens de l’Afrique

RFI AFRIQUE
%d bloggers like this: