LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE

CPI : l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo libre de toutes accusations

L’appel de la partie de l’accusation concernant l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. En effet, il a été rejeté ce mercredi 31 mars 2012, par la cour pénale internationale (CPI). Tous les deux étaient accusés de crimes contre l’humanité.

La Cour Pénale Internationale a rendu son verdict ce mercredi sur le procès impliquant Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Elle a décidé de leur rendre la liberté définitive. Lors du dernier procès en 2019, ces deux politiciens ivoiriens ont été acquittés de manière provisoire.

La majorité des juges estiment que le procureur n’a pas réussi à prouver l’existence d’un plan commun pour maintenir Laurent Gbagbo au pouvoir.  Ce qui impliquait la commission de crimes contre des civils, déclare le juge Tarfusseur le 15 janvier 2019 lors d’une audience tenue au siège de la CPI, à La Haye. Il n’a pas non plus réussi à prouver l’existence d’une politique visant des civils, poursuit le juge qui préside la chambre préliminaire.

 Enfin, le procureur n’a pas réussi à démontrer que les déclarations publiques de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé constituaient un ordre ou une incitation à commettre des crimes.

Voilà pourquoi la majorité estime que le procureur n’a pas respecté le standard des preuves défini par l’article 66 du Statut de Rome, et décide d’acquitter la défense de toutes les charges visant Messieurs Gbagbo et Blé Goudé », a conclu le juge Tarfusser.

Cette décision permettra donc au président Laurent Gbagbo de regagner son pays après avoir reçu ces deux passeports (ordinaire et diplomatique)

Ange Kumassi

Articles similaires

Un suspect avoue être le tueur en série de Port Harcourt au Nigeria

BBC AFRIQUE

Médias: Mediapart relaxé en appel dans un procès pour diffamation intenté par Bolloré

RFI AFRIQUE

Un chanteur nigérian condamné à mort pour blasphème dans l’État de Kano

BBC AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :