LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Coopération gouvernement du Burundi–UNICEF: nouveau plan de travail annuel glissant juillet 2022-décembre 2024

UNICEF Burundi, ses bailleurs de fonds et  ses partenaires opérationnels, ont  mené ce mardi 21 juin, les activités  de la revue annuelle 2022 du programme de coopération gouvernement du Burundi–UNICEF 2019 – 2023. Il s’agissait également de présenter le nouveau plan  de travail allant de juillet 2022 à décembre 2024. Ce dernier regorge différentes interventions prioritaires dans 6 domaines clés de la protection de l’enfant.  

Bujumbura a abrité ce 21 juin, les activités de la revue annuelle des réalisations de l’UNICEF dans le cadre du plan de travail annuel juillet 2021-juin 2022 du programme de coopération gouvernement du Burundi–UNICEF 2019–2023. Différentes personnalités représentant les bailleurs de fonds de l’UNICEF, les partenaires de mise en œuvre et les autorités gouvernementales étaient présents.

Cette revue a eu lieu pour analyser les résultats de la mise en œuvre du plan d’action annuel 2021-2022 et, présenter le nouveau plan de travail pour la période de juillet 2022 à juin 2023, a indiqué Amb. Isaie Kubwayo, Directeur général chargé des relations multilatérales au sein  du Ministère des affaires étrangères et de la coopération au développement.

« Nous sommes donc rassemblés ici ce matin pour revoir le plan d’action 2021–2023 ; évaluer les résultats obtenus au cours de l’année qui termine et revisiter si nécessaire les actions pour la 2e année qui débutent en Juillet », explique John Agbor, Représentant de l’UNICEF au Burundi.

Les résultats pour l’année 2021-2022 sont satisfaisants

Pour l’Amb. Isaie Kubwayo,  les réalisations de l’UNICEF au Burundi pour l’année 2021-2022 sont satisfaisantes.Présentant ses réalisations dans ses six domaines d’intervention principales, l’UNICEF Burundi a beaucoup contribué.

Dans le secteur de la santé et nutrition, 1.6 millions d’enfants de 6-59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère, admis en traitement ont été guéris. Aussi, au niveau de l’éducation, 2 700 000 enfants ont bénéficié de la campagne nationale BTS 2021/2022 dans 18 provinces au mois de septembre 2021. Et 1 520 écoles dotées de dispositifs de lavage des mains qui sont durables et 400 écoles raccordées à l’eau potable.

Quant au domaine d’eau, hygiène et assainissement, 25 133 personnes en situation d’urgence, 40 écoles et 25 centres de santé ont eu accès aux services d’assainissement  et d’hygiène de base. 105 826 personnes; 2 398 écoles et 22 165 en urgence ont eu accès au service de base d’approvisionnement en eau.

Et d’ajouter, 927 260 adolescents ont été dotés de compétences et d’opportunités leur permettant de renforcer leur sens de la cohésion sociale et de l’autonomie. Plus de 5 100 personnes ont été formées à la stratégie de communication des risques et d’engagement communautaire (RCCE) pour le COVID-19, l’Ebola et le choléra.

A lire : Burundi : Un nouvel horizon dans la diplomatie

Le nouveau plan de travail juillet 2022- décembre 2024  est plein d’amélioration

Pour le nouveau plan, ont indiqué les spécialistes des secteurs appropriés, il y aura des améliorations dans différentes interventions.  Dans le secteur de la santé et nutrition, il y a pas mal d’améliorations parmi lesquelles l’amélioration du système d’information sanitaire au niveau communautaire. 

« La chose qu’on propose qui va changer, on va investir beaucoup plus sur le système d’information sanitaire au niveau communautaire. … On veut avoir encore un système digitalisé où les agents communautaires  peuvent eux-mêmes participer au rapportage des activités qu’ils ont faites », a précisé Eric Ribaire,  chef de section santé et nutrition à l’UNICEF Burundi. 

Quant au le système éducatif, l’UNICEF a garanti de continuer à appuyer l’éducation burundaise.  « Nous allons continuer à appuyer l’élaboration d’une stratégie nationale d’éducation inclusive en tenant compte du genre, handicap, et autres groupes marginalisés », a rassuré Ibrahima Diallo, chef de section éducation à l’UNICEF. 

Plusieurs autres améliorations sont à signaler au niveau de l’autonomisation des adolescents ; d’eau, hygiène et assainissement ; de la politique sociale et plaidoyer, et de la protection de l’enfant.  

Les actions prioritaires de l’UNICEF s’inspirent du Plan cadre de coopération des Nations unies pour le développement durable au Burundi

UNICEF retrouvera alors ses interventions dans ce Plan-Cadre de Coopération des Nations unies pour le développement durable (UNSDCF) au Burundi parmi lesquelles la santé publique, la protection sociale et l’emploi des jeunes.

Lancé en avril dernier, l’objectif de UNSDCF est de mettre à pied les actions concrètes pour assurer la réalisation effective du PND 2018-2027, explique Damien Mama, coordonnateur résident du système des Nations unies au Burundi.

Tous les 5 ans, l’UNICEF et le gouvernement du Burundi établissent un programme de coopération. Pour la période 2019–2023, l’objectif général fixé est : « Veiller à ce que les filles, les garçons et les femmes, en particulier les plus vulnérables, aient accès à des services de qualité, adaptés à l’âge et fournis de façon équitable, et les utilisent, et, d’autre part, renforcer la résilience aux chocs et aux situations d’urgence ».

A lire aussi : UNICEF co-développe ses programmes avec les adolescents

Prosper Aobe

Articles similaires

Burundi: la société civile inquiète des conséquences de l’interdiction des deux-roues à Bujumbura

RFI AFRIQUE

Le rapport Stora sur la guerre d’Algérie «occulte les crimes coloniaux» selon l’ONM

RFI AFRIQUE

Mort d’Idriss Déby: les Tchadiens de la diaspora espèrent un avènement démocratique

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :