LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE SPORTS

Compétition cycliste féminine : quel impact sur l’économie burundaise ?

L’Afrique s’apprête  à accueillir la compétition cyclisme féminine au Burundi
L’Afrique s’apprête  à accueillir la compétition cyclisme féminine. Cette compétition s’annonce rose pour le Burundi qui accueille la toute première compétition cycliste féminine en Afrique.  En effet, le tourisme pourrait attirer l’attention des visiteurs.

Pour la première fois, le Burundi se prépare pour accueillir une compétition internationale du cyclisme. C’est le tout premier championnat international cycliste de grande envergure se déroulant sur le territoire burundais. Ce championnat cycliste du monde féminin va inspirer, selon les autorités, les jeunes sportifs Burundais.

« Cette compétition renforcera l’expérience des cyclistes Burundais. Quand on rencontre quelqu’un qui est plus expérimenté, on apprend de lui. Les cyclistes du Burundi vont acquérir l’expérience aux autres», dit Samuel Niyubahwe, le directeur général de la jeunesse, des sports et de la culture.

Les autorités burundaises voient de la compétition cycliste féminine un deal pour l’économie du pays. Pour elles, le tourisme doit nécessairement être promu. « Promouvoir  le tourisme et faire entrer les devises dans le pays », indique le président de la fédération du cyclisme au Burundi, Iryumugabo Patrick Arnaud. 

La fédération  du cyclisme voit aussi un impact sur la valeur des femmes sportives. « Nous voulons aussi montrer la valeur d’une femme via le sport», souligne M. Iryumugabo.

A lire : Coupe de la CAF : la course est lancée pour revivre un air nouveau

De l’alignement des équipes au déroulement du championnat

Sept équipes sur dix ont déjà confirmé leur participation. Une du Burundi, deux de la RD Congo, une de l’Ouganda, une du Rwanda, une du Kenya et une pour la Tanzanie. La RDC et le Burundi feront l’exception en alignant deux équipes chacun. Chaque équipe participante aura au minimum 4 personnes et maximum 6.

Le ruban du départ sera coupé à Bujumbura sur un trajet de 50 km. Le deuxième tour sera lancé à Karuzi. Ils parcourront la distance Karuzi-Gitega, une distance de 57 km.

Les cyclistes feront face à un grand dilemme le troisième jour. Elles feront 110 km, soit la distance entre Ruyigi et Muyinga. La course du quatrième jour prendra plusieurs itinéraires, de Ngozi –Kayanza et Rwegura – Kayanza pour une distance de 75 km. Le dernier virage sera de Ngozi à Gitega l’échelle du trajet est estimée à 83 km.

Toutes les équipes seront présentées à la presse le 23 novembre. Les cyclistes passeront le contrôle médical et technique le même jour. La compétition en question va débuter le 23 pour prendre fin le  28 novembre 2021.

A lire aussi : Kigali sera la première ville africaine à accueillir les championnats du monde de cyclisme

Chris Golden Irambona

Articles similaires

OM-Amiens maintenu samedi

FOOTBALL FR

Suspension de l’aide budgétaire française en RCA: quelle position pour les autres bailleurs?

RFI AFRIQUE

OM-Germain: « Balotelli ? C’est du bonus d’avoir un joueur comme ça »

FOOTBALL FR
%d blogueurs aiment cette page :