LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Burundi-Rumonge :Une seule source d’eau, insuffisante pour prévenir le coronavirus

Il s’observe toujours dans la province et ville Rumonge une pénurie d’eau que ce soit pendant la saison de pluie ou sèche. La population consomme surtout l’eau du Lac Tanganyika ; et est obligée de respecter l’ordre donné par les autorités administratives et sanitaire de la province pour la prévention du COVID19. Elle signale cela au cours d’un micro-trottoir à la veille de la journée mondiale de l’eau.

 Cette population de la ville de Rumonge signale avoir une seule source d’eau potable venant de la commune Burambi. Alors que le gouvernement du Burundi en collaboration avec l’OMS vient de prendre des mesures préventives contre la pandémie de la grippe Coronavirus, la ville de Rumonge se trouve quelque part coincer suite à l’insuffisance d’eau potable or l’utilisation d’eau est la meilleure façon de se protéger contre cette épidémie.

A côté de cette pénurie, cette population révèle aussi le manque de moyens pour les achats de réservoirs où tanks d’eau ; surtout les responsables de certains écoles, bars ou restaurants visités par JA.

Le cas de l’école secondaire Saint Augustin de Birimba, le directeur de cet établissement René Ntitegekwa a indiqué la direction ne dispose pas des moyens pour l’achat de ces équipements mais il entrain d’échanger avec les parents pour voir les faisabilités, et très bientôt une réunion sera tenu pour étudier ensemble comment mettre en application les mesures recommandées par les administratifs tout en espérant qu’elles débuteront avec le troisième trimestre.

Le chef d’antenne de la Regideso Rumonge, Onesphore Nibayubahe tranquillise la population en signalant que les travaux d’aménagement pour multiplier les sources d’eau sont en cours.

Le gouverneur de la province de Rumonge a recommandé la mise en place des récipients pour le lavage des mains dans de lieux où se rassemble plusieurs personnes notamment aux églises, établissements scolaires, les bars, etc.

Malgré l’insuffisance d’eau potable, les mesures préventives contre la pandémie du coronavirus sont aussi d’une part appliquées dans certains lieux publics de la ville comme à l’église Pentecôte Iteba et le marché central de Rumonge où les gens se lavent les mains avant d’y entrer.

Par Diane Irambona

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :