LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Burundi: Prendre en compte la démocratie en s’attelant au développement de la province

Le 26e anniversaire de la commémoration de l’assassinat du feu Melchior Ndadaye, le héros de la démocratie, a été célébré dans un climat pluvieux dans la capitale politique du pays. En plus de se souvenir de cette journée, la population burundaise a été invitée à profiter des dividendes de la démocratie dans le développement de sa province.

Sous la pluie,les tons des fanfares. Telle est la situation qui régnait au monument du héros de la démocratie , ce lundi dans la province Gitega et sous l’égide du gouverneur Venant Manirambona.

Les différents partis politiques, la famille du défunt ainsi qu’une grande foule de la population avaient également répondu à ce rendez-vous qui a été accompagné des prières oeucuméniques caractérisées par des doléances adressées au Seigneur afin de garantir la paix et la sécurité dans le pays.

Les dépôts de gerbes de fleurs ont ensuite été poursuivis par le gouverneur de la province en premier lieu , puis les représentants des partis politiques et la famille du défunt.

Le regretté Ndadaye, dans son discours , s’appuyait sur cette démocratie et avait appelé les burundais à la consolider afin de créer un pays fondé sur la prospérité et le développement.

Et la population a été, une nouvelle fois, invitée à tirer parti des dividendes de cette démocratie en s’attelant au développement de la patrie qui évolue de temps en temps.

Melchior Ndadaye a été tué le 21 octobre 1993. Après son  assassinat, une scène de massacre interethnique est suivie emportant ainsi la vie de ses collaborateurs, des autorités, de la population et du gouverneur de la province de Gitega dans cette période.

 Par Willy Ntakarutimana

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :