LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Burundi: Pas de permanence d’un parti politique à proximité des cabarets

Le gouverneur de Gitega appelle à la consolidation de la paix et au maintien de l’ordre public. C’était lors d’une série des réunion qu’il a tenue ce jeudi avec les représentants provinciaux des partis politiques et les autorités administratives  des communes Gishubi et Nyarusange.

Ces réunions ont eu lieu respectivement dans les salles de ces deux communes. Selon les témoignages, la collaboration entre les partis politiques dans les deux communes est au bon fixe.  

Malgré cette relation, certains défis sont soulevés. Il s’agit notamment de l’établissement de permanence illégale du parti politique « Congrès National pour la Libération  » (CNL) et du vol d’un drapeau du CNDD-FDD,…

Georges Nshimirimana, secrétaire provincial du CNDD-FDD, appelle au respect mutuel entre les partis politiques. «Nous sommes tous les enfants du pays bien que nous appartenions à différents partis politiques», dit-il.

Ferdinand Misigaro, représentant du parti CNL dans la province Gitega , a invité ses militants à participer aux comités mixtes de sécurité et aux réunions organisées par l’administration.

Les militants des partis politiques doivent respecter les autorités administratives.

C’est du moins la déclaration que Venant Manirambona, gouverneur de la province Gitega, a adressée aux partis politiques. Il a précisé qu’avant d’établir leurs permanences , les partis politiques doivent parler aux autorités administratives afin de trouver un lieu sûr et approprié pour la permanence au lieu de les établir dans les lieux publics tels que les églises, les bistros et les marchés.

En tant que parlementaire élu dans la circonscription de Gitega, Georges Nshimirimana a invité cette population à ne pas laisser la place aux malfaiteurs car la perversité n’a ni ami ni parti politique.

Par Willy Ntakarutimana

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :