LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Burundi : MINEDUC appelle les élèves vivant avec handicap à ne pas se laisser faire, ils peuvent aussi

Les personnes vivant avec handicap sont appelées à ne pas être découragés et quitter le banc de l’école, car eux aussi peuvent faire mieux autant que les autres. La Ministre de l’éducation, de l’enseignement technique et professionnelle Janvière Ndirahisha, l’a dit dans l’après-midi de ce vendredi 10 Janvier 2020, à Makamba au centre des handicapés sis au chef-lieu de cette commune.

83 élèves vivant avec handicap  étudient aux différentes écoles non loin du centre des handicapés physiques St Bernard de Makamba parmi les 103 personnes abritées par ce centre, chose appréciée par madame la ministre de l’éducation lors, de l’enseignement technique et professionnelle  de sa visite à ce centre. Janviere Ndirahisha, a conseillé ces élèves à ne pas être affligés de leur situation et abandonner l’école, car ils sont eux aussi capables de faire mieux comme leurs camarades, a-t-elle souligné.

En prenant la parole la Sœur Joselyne Mbonimpa, Représentante de centre d’appareillage et de rééducation St Bernard, a indiqué toutefois que  l’objectif de ce centre est d’aider à l’instruction des personnes démunies vivant avec handicap et à l’autonomisation pour les personnes ayant l’âge un peu avancé afin de lutter contre la mendicité.

Les défis auxquels font toujours face les personnes vivant avec handicap et ce centre

Sœur Joselyne Mbonimpa, Représentante de ce centre d’appareillage et de rééducation St Bernard, a précisé que ce dernier (centre) fait face à certains défis entre autre insuffisance de moyens financiers, de matériels adaptés à l’ handicap physique  et demande à cet effet un éventuel soutien.

Sœur Joselyne Mbonimpa la Représentante de ce centre déplore l’insuffisance  du matériel scolaire pour les élèves, aide-techniques et le matériels adapté a l’ handicap physique comme les chaises roulantes, les vélos  et les consommables qui sont exportés de l’étranger sont certains des défis auxquels fait face ce centre.

 Elle plaide également pour l’aide alimentaire et financier car auparavant c’était l’ONG Programme Alimentaire Mondial qui les soutenait, a t- elle précisé.

Satisfaite de cette initiative qui prône pour la culture entrepreneuriale, la ministre de l’éducation à part la suite offert une tonne de riz et 8 cartons du lait, elle  a  en revanche fait une promesse des machines à coudre pour ce centre fonctionnel depuis 1977 qui actuellement abrite 103 handicapés physiques dont 83 élèves,13 qui suivent les divers  métiers, et 7 adultes.

Par Jérôme Hakizimana

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :