LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Burundi : Le journaliste, un pont reliant les autorités et le public

« Votre apport est capital, on ne peut pas s’en est passé. » Ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA, Thadée Ndikumana devant les journalistes ce vendredi dans une formation sur COVID19. Dit que, « Vous devez être les premiers à être former sur cette pandémie : ses effets, modes de transmissions et sa prévention ; puis transmettre le message à la plus large population possible.»     

Conscient de la contribution de ces professionnels de médias sur la lutte contre COVID19 et autres maladies, le ministère ayant dans attributions la santé les a réunis et les former sur ladite maladie et son évolution sur toute la planète.

« Je fais appel à vous car moi et mon équipe nous ne pouvons arriver sur tout le territoire national, mais vous ; vos voies portent très loin. »

Avec des objectifs clairs, Ministre Ndikumana appelle les journalistes de travailler dure avec lui de façon que la population ait des informations assurées sur la maladie afin d’éviter toute panique qui peut entrainer des dérapages.

Les recommandations et engagements

Il les a recommandé d’aller sensibiliser la population au respect dorénavant des règles de l’hygiène afin d’éviter toute propagation des maladies des mains sales en général.

Et aussi d’adopter les quatre gestes simples pour mieux se protéger et protéger les autres contre la propagation du COVID19, selon l’OMS :

« -Se laver très régulièrement les mains, ou d’utiliser une solution hydro-alcoolique.

  •  Tousser ou éternuer dans son coude, plutôt que dans sa main.
  • Les autorités sanitaires conseillent par ailleurs d’utiliser des mouchoirs à usage unique, et de les jeter une fois utilisés.
  • Enfin, il est recommandé aux personnes malades de rester chez soi et de porter un masque chirurgical en présence d’autres malades. »

De leur part, les journalistes se sont engagés à multiplier les messages sous forme d’alertes appelant à l’hygiène corporelle et du milieu, le seul moyen de prévention encore disponible.

Rappelons que le Burundi et l’Ouganda sont les seuls pays da la communauté Est Africaine (EAC) dont aucun cas du virus n’est encore signalé jusqu’aujourd’hui.  

Par Freddy Bin Sengi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :