LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

Burundi: La satisfaction du MINAGRIE à la campagne café en cours

Depuis la mise en place des organes de l’Office pour le Développement du Café (ODECA). Pour la première fois, il se réjouit du pas déjà franchi dans la conduite des activités de la filière café au cours de cette campagne 2019-2020. Le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Dr Deo Guide Rurema  ce mercredi dans une conférence de presse sur l’état d’avancement des activités de la campagne café en cours indique que tout va en bon trait.

Parmi ces activités, il a énuméré la remise et reprise des stations de dépulpage-lavage entre l’ODECA et 4 sociétés de Gestion des Stations de Lavage (SOGESTAL),  dont celle de Mu Migwa, Ngozi, Kirundo-Muyinga et Kirimiro, une activité qui a débuté au cours de la semaine du 3 Février 2020. Ici le ministre précise que 71 stations de dépulpage-lavage et l’usine de déparchage et de conditionnement de Buterere ont fait l’objet de remise et reprise. Parmi ces 71 stations de dépulpage-lavage, 11 sont dans la région mu migwa, 31 dans la région de Kirimiro, 15 dans la région Ngozi et 14 dans la région de Kirundo-Muyinga.

Il a en outre informé que dans les localités où le café cerise a atteint la maturité, les stations de lavage de l’ODECA ont été ouvertes. Les stations de lavage qui sont fonctionnelles actuellement sont au nombre de 15. Il s’agit dans la région de Mu migwa des stations de Mugina , Mugwi et Buhayira implantées dans la province de Cibitoke, Masama et Isare dans la province de Bujumbura, Nzorya implantée dans la province de Bubanza. Dans la région Kirundo-Muyinga: Burengo, Nyangwe, Mwendo, Gitwenzi, Gitobe et Murehe implantées dans la province de Kirundo ; Mugerero, Gikingo et Gishambusha dans la province de Muyinga.

M. Rurema a dit que la quantité déjà collectée au niveau des stations de lavage par l’ODECA et les privés est de 106. 400Kg du café cerise A et 16.804kg du café cerise B.

A quand l’ouverture des stations de lavage non encore fonctionnelles ?

D’autres stations seront ouvertes au fur et à mesure que le café cerise arrive à maturité, comme le signale le ministre Rurema. Il s’agit de la SOGESTAL Ngozi où les préparatifs sur terrain en rapport avec les tables, l’entretien de l’outil industriel sont en cours et le matériel nécessaire est en cours d’acheminement dès aujourd’hui et toutes les stations de cette zone seront ouvertes au plus tard  le 25 mars 2020, Selon les affirmations dudit ministre. Pour la  SOGESTAL Kirimiro c’est la même chose. SOGESTAL Kirundo-Muyinga toutes les stations sont fonctionnelles et même celles qui n’ont pas été cédée à l’ODECA pourront ouvrir prochainement après consultation entre l’ODECA et la direction de la SOGESTAL.

Les caféiculteurs vont-ils toujours attendre 107 ans pour le paiement ?

Il annonce aux caféiculteurs que le premier payement se fera dans la première décade du mois de Mai 2020 et demande à tous les concernés de respecter ce délai. Il profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui ont déjà fourni tous les documents et qui sont déjà à l’oeuvre. Il tient à mentionner que la date du 25 mars 2020 est le délai limite pour le dépôt de la garantie ou caution, une fois dépasser ce délai, l’ODECA prendra des mesures pour collecter les cerises là où il n’y a pas de preneurs.

Mise en garde et recommandation

Étant donné qu’il y a déjà malintentionnés, qui veulent semer la panique au sein des caféiculteurs, il le met en garde que celui qui sera attrapé sera puni conformément à la loi, car l’État est à l’œuvre pour assurer un suivi régulier. Le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage interpelle la population en général, l’administration, les forces de l’ordre, les instances judiciaires et tout un chacun impliqué dans le secteur café de travailler en étroite collaboration afin de juguler toute personne qui tenterait de vendre le café dans les pays limitrophes.

Par Elvis Irambona

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :