LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Le Nigeria arrête 5 personnes suspectées de fournir du matériel aux terroristes

Le porte-parole militaire a indiqué que les arrestations ont été effectuées dans le cadre de l’Opération d’identification positive (OPPI) dans le nord-est du pays.

Les cinq personnes considérées comme des  »grands chefs terroristes fournisseurs de logistique » ont été appréhendées dans le nord-est du Nigeria.

Lire aussi : Contrôles renforcés dans trois Etats du nord-est du Nigeria

Un communiqué de l’armée nigériane a révélé l’existence d’informations crédibles selon lesquelles certains des criminels en fuite se cacheraient dans des villes et villages des Etats de Borno et de Yobe en particulier et du Nord-est en général.

Un haut responsable militaire a indiqué que des appels ont été lancés en direction des populations pour disposer toujours d’une pièce permettant leur identification, lors de déplacements dans les Etats d’Adamawa, de Borno et de Yobe.

Les forces de sécurité dit-il, doivent demander la carte d’identité nationale, la carte d’immatriculation des électeurs, le permis de conduire, le passeport ou toute autre pièce d’identité officielle valide, avant d’autoriser le passage de toute personne en déplacement dans la zone.

Lire aussi : Une affaire de tueur en série secoue le Nigeria

Dans le cadre de cette opération, 3 soldats nigérians ont été révoqués et remis à la police de Maiduguri. Ils seraient impliqués dans une série d’enlèvements.

Les trois militaires avaient été arrêtés avec 22 autres suspects par une patrouille dans un bâtiment situé dans la banlieue de Maiduguri.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :