SPORTS

La Kényane Kosgei détient le record mondial du semi-marathon féminin

Brigid Kosgei a couru dimanche le semi-marathon le plus rapide de l’histoire pour une femme, lors du Great North Run, à Londres.

Avec un chrono d’une heure, quatre minutes et 28 secondes, elle a pris une avance de 23 secondes sur le record du monde établi par sa compatriote Joyciline Jepkosgei en 2017 à Valence.

Chez les hommes, c’est Mo Farah qui s’est imposé pour la sixième année consécutive.

A 36 ans, le champion olympique britannique a été poussé dans ses derniers retranchements par l’Ethiopien Tamirat Tola, ne faisant la différence que dans le dernier kiomètre et demi. Il a terminé en 59 minutes et 7 secondes.

Le Néerlandais Abdi Nageeye a terminé troisième. Farah prépare actuellement le marathon de Chicago qu’il avait remporté l’an dernier en établissant un nouveau record européen en 2 heures, 5 minutes et 11 secondes.

Lire aussi :

Le Kényan Kipchoge remporte le marathon de Londres

Le Kenya ira aux Mondiaux d’athlétisme sans ses meilleurs marathoniens

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.