LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Trêve en Libye pendant la fête de Tabaski

Les principales parties belligérantes en Libye ont convenu d’une trêve pendant la fête musulmane de l’Eid Al-Adha.

Le cessez-le-feu avait été proposé par la mission des Nations Unies dans le pays.

Le gouvernement libyen a été le premier à l’accepter.

Khalifa Haftar a annoncé que ses forces vont également arrêter les opérations militaires dans la banlieue de Tripoli.

Lire aussi : La Libye va fermer trois centres de détention pour migrants

Le cessez-le-feu durera au moins jusqu’à lundi après-midi.

L’annonce de la trêve intervient après une attaque à la voiture piégée qui a tué samedi trois employés de l’ONU et en a blessé deux autres à Benghazi.

Lors d’une session d’urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies, le secrétaire général adjoint pour l’Afrique, Bintou Keita, a déclaré que l’ONU n’avait pas l’intention de quitter la Libye, sa place, assure-t-elle, demeure aux côtés du peuple libyen.

Lire aussi : Cinq médecins tués dans un raid aérien en Libye

Les deux autorités rivales libyennes ont condamné l’attaque.

Benghazi est la deuxième ville du pays et est contrôlée par l’armée nationale libyenne sous le commandement de Khalifa Haftar.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.