LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Les séparatistes s’emparent du palais présidentiel au Yémen

La coalition soutenue par l’Arabie saoudite qui se bat au Yémen a appelé à un cessez-le-feu entre toutes les parties, après que les forces séparatistes du sud aient chassé du palais présidentiel dans la ville d’Aden des soldats fidèles au gouvernement internationalement reconnu.

L’appel intervient après plusieurs jours de combats dans la deuxième ville du pays entre des soldats censés être du même côté.

Ces combats sont la preuve d’une fracture au sein de l’alliance anti-Houthi.

Lire aussi : Le Yemen menacé par la famine

En effet, les séparatistes du sud veulent se séparer du nord du Yémen en s’emparant samedi du palais présidentiel et de la caserne militaire d’Aden.

Le président du Yemen Abd-Rabbu Mansour Hadi se trouve en Arabie Saoudite.

Le séparatistes ,largement soutenus par les Émirats arabes unis, accusent les forces soutenues par l’Arabie saoudite de laisser entrer dans leurs rangs des islamistes, qui seraient responsables de la récente attaque sur des soldats séparatistes.

Lire aussi : Des frappes aériennes contre la province de Hodeida au Yemen

L’ONG International Crisis Group a demandé à l’ONU d’intervenir de toute urgence dans le pays.

La guerre civile qui dure depuis quatre ans au Yémen a déjà coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes.

La majeure partie de la population du pays a besoin d’une aide humanitaire.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.