• Home
  • AFRIQUE
  • Un ex-agent des renseignements français tué par balles en Suisse
AFRIQUE

Un ex-agent des renseignements français tué par balles en Suisse

Daniel Forestier avait nié d'avoir tenté d'assassiner le général Ferdinand Mbaou (en photo). Copyright de l’image AFP
Image caption Daniel Forestier avait nié d’avoir tenté d’assassiner le général Ferdinand Mbaou (en photo).

Le corps d’un ex-agent des renseignements français, mis en cause dans un complot d’assassinat visant un opposant congolais, a été retrouvé criblé de balles, la semaine dernière.

Daniel Forestier avait été mis en examen dans un projet d’assassinat de Ferdinand Mbaou, un opposant à Dennis Sassou-Nguesso, le président du Congo.

Son corps a été retrouvé avec cinq impacts de balle, à la tête et au cœur.

Cet ancien agent des renseignements français a passé 14 ans à la Dirla sécurité extérieure (DGSE), les renseignements extérieurs français.

En septembre dernier, il a été accusé, avec un ancien collègue de la DGSE, de comploter en vue de l’assassinat du général Ferdinand Mbaou.

Lire aussi :

Congo-Brazzaville : le général Dabira condamné à 5 ans de prison ferme

Près de 2000 armes de guerre saisies au Congo-Brazzaville

Daniel Forestier, auteur de plusieurs romans d’espionnage, avait nié toute implication dans un complot contre le général Mbaou.

Le général Mbaou, considéré comme un opposant au président Sassou-Nguesso, vit en France depuis 20 ans. Il y a trois ans, il avait reçu une balle dans le dos.

Les avocats de M. Forestier et de son collègue affirment que les deux hommes craignaient pour leur sécurité, après que des informations sur le complot présumé et leurs identités ont été partagées sur les médias sociaux.

Related posts

Affaire Kieffer en Côte d’Ivoire: quinze ans après, l’affaire risque d’être classée

RFI AFRIQUE

«Rwanda, le génocide des Tutsis», l’expo-commémoration au Mémorial de la Shoah

RFI AFRIQUE

Elections au Nigeria: les deux principaux partis condamnent le report

RFI AFRIQUE

Leave a Comment